Depuis 1834
sssss

Laboratoires

Laboratoires SVT

Le département de SVT est tourné vers l’accompagnement et le développement professionnel des professeurs enseignant la discipline. Les enseignants de SVT doivent acquérir les compétences nécessaires pour organiser et mettre en œuvre un enseignement des sciences de qualité, dans la perspective de faire entrer les élèves dans une culture scientifique, de développer un esprit curieux, une compréhension du monde et d’acquérir des capacités d’expression. Ainsi, une coordination régulière et un encadrement de l’AEFE, assurent des formations continues afin de renforcer la conformité aux programmes français, la cohérence de l’approche pédagogique et l’harmonisation des pratiques. Les professeurs contribuent ainsi à rendre, aux apprenants, le monde plus intelligible et à leur faire acquérir des connaissances et des compétences nécessaires aux citoyens de demain.

Les différentes démarches pédagogiques en SVT par cycle

Aux cycles élémentaire et primaire, la main à la pâte, accompagne les enseignants dans un renouveau des pratiques pédagogiques pour l'enseignement des sciences. Le département des SVT s’engage résolument dans une dynamique qui pousse davantage les élèves, à partir du CP, à raisonner et à interpréter des faits pour approcher au plus juste notre monde et le comprendre. La main à la pâte, ait la part belle à l’interdisciplinarité : sciences mais également mathématiques, technologie, histoire-géographie et surtout le français. Le but avéré de cette démarche est réellement de confronter les élèves et leurs opinions, parfois contradictoires, et de les faire progresser dans l’analyse rationnelle des faits.

Au cycle complémentaire,les nouvelles pratiques de SVT progressent continuellement. Elles intègrent la pédagogie spiralaire.Cette dernière implique que le parcours d’apprentissage prévoie qu’une même notion sera étudiée à divers moments dans plusieurs contextes et avec des niveaux de difficulté différents. Cette pédagogie se fonde sur les repères de progressivité dans le cadre d’une construction évolutive des concepts développés en SVT. Il s’agit d’une progression qui respecte les repères fixés dans le programme, la structuration logique des concepts ; la notion de spiralisation est ainsi envisageable.

La pédagogie spiralaire est renforcée par :

  • la démarche d’investigation
  • la démarche d’expérimentation
  • la démarche scientifique


Ces démarches impliquent les élèves dans la construction de leurs connaissances. Les élèves exploitent, en autonomie, seuls ou en groupes, des supports (réels, matériels de laboratoire, documents papiers, fiches TP ou numériques…) pour construire progressivement leurs connaissances et leurs capacités.

A ces pratiques pédagogiques au cycle complémentaire, s’ajoutent de nouvelles démarches :

  • la tâche simple qui incite davantage à l’apprentissage des procédures.
  • qui permet une stratégie de résolution propre à chaque élève.


Toutes les pratiques citées au cycle complémentaire occupent aussi une place primordiale au cycle secondaire. A ces pratiques s’ajoutent la démarche du projet vu que le lycéen est davantage responsable de ses apprentissages et que l’enseignant doit jouer un rôle d’accompagnateur. Les élèves s’impliquent dans des activités contribuant à développer leur responsabilité face à la santé et à l’environnement, ce qui constitue des occasions pour développer leur esprit d’initiative. Pour une meilleure préparation à la nouvelle réforme, une nouvelle pratique s’ajoute : la classe inversée. Cette dernière n’est pas une technique ni une méthode particulière mais une philosophie et un état d’esprit et une forme d’autonomie qui est sans doute le bouleversement le plus fascinant dans l’apprentissage d’aujourd’hui. Elle est reliée directement à un enjeu de civilisation. Cette révolution va bien au-delà de l’aspect purement scolaire. Elle englobe aussi la formation professionnelle.

Rôle du laboratoire dans le département de SVT
La mission de formation initiale à l’adresse des apprenants et enseignants est basée sur des ateliers scientifiques au laboratoire qui mêlent enseignement pratique et théorique. C’est ainsi que l’enseignement des SVT se base essentiellement sur l’observation naturaliste des phénomènes biologiques ou géologiques, l’expérimentation in vivo / in vitro ainsi que la présentation pédagogique des résultats. L'enseignement expérimental constitue toujours un sujet d'actualité dans les recherches didactiques. Le passage au labo dans le département des SVT a plusieurs fonctions principales : la création et la recréation du savoir scientifique, l’invention de méthodes scientifiques et le développement du savoir-faire et du savoir être.
Dans notre collège, au sein de l’Enseignement scientifique en SVT, une grande place est réservée à l’expérimentation d’où un passage régulier au laboratoire à tous les niveaux et dans tous les cycles du CP jusqu’en terminale. Des laboratoires équipés et un matériel varié sont à la disposition de nos apprenants : fiches TP, lames préparées, outils de dissection, dispositif ExAO, ordinateurs, …. Les TICE constituent une vraie avancée dans l’enseignement. Pour cela, les laboratoires de SVT sont équipés d’ordinateurs mis en réseau de sorte que les élèves puissent utiliser en commun la documentation et travailler ensemble. Il faut signaler que l’incorporation des TICE en SVT ne nous empêche absolument pas d’aller vers des expériences réelles qui restent dominantes.

Ce passage étant alors une partie intégrante des démarches appliquées en SVT, citées précédemment, sa fréquence varie selon les objectifs et les démarches :

  • dans la main à la pâte, comme dans la démarche d’investigation : le passage au labo est dans ce cas une situation déclenchante.
  • dans la tâche simple comme dans la tâche complexe : le passage serait un prolongement pour valider l’acquis des apprenants.
  • En Sciences de la Terre, étant donnés que les concepts géologiques demeurent des phénomènes assez complexes et généralement abstraits, posant ainsi des problèmes d’assimilation et de compréhension chez les apprenants, des logiciels existent pour les aider à concrétiser ces phénomènes. Les laboratoires de sciences dans notre établissement tiennent compte des conséquences éducatives et structurelles à long terme créant ainsi un environnement pédagogique dynamique pour nos apprenants.


Toutes ces démarches permettent aux apprenants de participer à la construction de leur propre savoir tout en mettant à profit leur imagination. Les élèves apprennent à apprécier la justesse d’une observation, l’exactitude d’une description, la pertinence d’un raisonnement en fonction des phénomènes étudiés. Nos petits de CP tout comme nos jeunes lycéens sont curieux et avides de découvrir le monde qui les entoure. Enseigner les sciences c’est garder intacte cette envie et cette curiosité. Enseigner les sciences c’est donner aux enfants un esprit de rigueur, une intelligence nourrie par un constant questionnement et par le démêlement de ce qui est vrai et de ce qui est faux. Enseigner les sciences c’est diminuer l’ignorance et donc les peurs dues à l’ignorance. Enseigner les sciences c’est ce que voulait Georges Charpak, en un mot, c’était de faire de l’enfant un être de culture.
Laboratoires Chimie

But, importance et objectif du département de chimie :

Le département de chimie du Collège Saint Joseph d’Antoura a pour but de former une équipe d’enseignants conscients de leur mission éducative pour pouvoir à leur tour transmettre aux apprenants les fondements de la chimie. Les jeunes qui nous sont confiés bénéficient d’un enseignement de très grande qualité et d’une éducation permanente, qui feront de chacun d’eux un Homme intégral de demain et un bon citoyen. Ainsi, la chimie n’est plus uniquement la matière qui étudie la composition et la transformation de la matière, mais elle doit également permettre à l’apprenant de connaître les enjeux liés aux changements climatiques, à la pollution, au surpeuplement des villes...des défis auxquels la chimie lui permettra de faire face pour trouver des solutions aux crises environnementales, afin d’évoluer vers une société plus durable.

La démarche pédagogique par cycle :


Les premières notions de chimie sont introduites en classe de 6ème du cycle primaire. L’application de la méthode active dans l’enseignement permettra à l’élève de s’intéresser à la matière et de l’aimer en la trouvant facile et abordable. Les cycles complémentaire et secondaire favorisent l’introduction de notions plus complexes conformément aux programmes libanais et français et éveillent l’esprit scientifique et critique de l’élève. Le département réfléchit constamment aux questions pédagogiques importantes relatives aux intelligences multiples, aux méthodes actives, ainsi qu’aux méthodes d’évaluation positive et de différenciation.

Les laboratoires et équipements à disposition :


L’élève n’est pas uniquement soumis à des théories mais il est également confronté à l’aspect pratique de la matière et à son application dans la vie courante puisqu’il est amené à expérimenter souvent et à mettre en application ses acquis. Les laboratoires de chimie du Collège Saint Joseph d’Antoura sont spacieux et bien équipés ; ils permettent aux apprenants de mieux comprendre les notions abordées en classe et de développer leur savoir-faire pratique ainsi que leur esprit de recherche.

Tout avantage compétitif caractérisant notre offre éducative :


Assurer la réussite de notre mission éducative ne peut se faire sans avoir une connaissance approfondie de chacun de nos élèves ; une connaissance qui se fait à travers un questionnement permanent de notre part sur ses angoisses, ses craintes et ses motivations. L’élève n’est en aucun cas réduit à ses résultats ; il est accepté tel qu’il est et son autonomie, son estime de soi et sa liberté d’expression se trouveront ainsi plus renforcées, ce qui lui permettra de consolider ses capacités et d’occuper une place de choix dans la société.
Laboratoires Physique
Le département de Physique au Collège Saint Joseph d’Antoura a pour mission d’assurer une excellente formation aux enseignants de la matière pour qu’ils puissent à leur tour transmettre leurs connaissances aux jeunes et les aider à découvrir leurs capacités intellectuelles relativement à la matière.

Un des principaux rôles des enseignants au département de Physique est de pouvoir rapprocher les notions apprises en classe des phénomènes vus dans la vie courante.

Ceci est facilement réalisé en se servant d’une méthode d’enseignement interactive,basée sur une interaction continue entre l’enseignant et l’apprenant qui profite de multiples animations, vidéos et photos à discuter avec les apprenants en expliquant une notion du cours.

Cette méthode est appliquée par tous les enseignants au département de Physique en allant de la classe de 6ème et jusqu’à la classe de Terminale. Et ainsi, en passant d’une classe à une autre les apprenants bénéficient d’une infinité d’informations qui relient la matière enseignée en classe aux observations et phénomènes de chaque jour pas seulement dans les sections du programme français mais aussi dans les sections du programme libanais.

L’enseignement au département de Physique est complété par un travail expérimental qui vient approfondir les connaissances des apprenants.

Nous disposons de trois laboratoires complètement équipés pour couvrir toutes les branches de la matière.

Le matériel disponible aux trois laboratoires du département de Physique permet aux apprenants de réaliser un travail expérimental en électricité, mécanique, ondes mécaniques, lumière et optique.

Le numérique constitue une bonne partie du laboratoire. Nos apprenants réalisent non seulement un travail manuel en se servant du matériel spécifique selon chaque manipulation, mais aussi ils profitent des ordinateurs qui sont complètement équipés pour leur servir comme support pour compléter le travail expérimental.

Les logiciels utilisés par les apprenants sont :

  • Généris 5+ pour l’étude des mouvements mécaniques.
  • Arduino pour la réalisation des travaux pratiques avec des microcontrôleurs et tout ce qui en est en apport.
  • Le langage numérique PYTHON qui sert aussi de complément à une variété de travaux pratiques.
  • Audacity qui assure une bonne compréhension de plusieurs notions reliées à l’étude des sons.
  • SalSaj qui sert de complément à l’analyse et l’étude des images.

Lors de son parcours de la classe de de 6ème et jusqu’à la classe de Terminale, les apprenants seront formés pour être parmi les meilleurs au Liban ce qui leur permet de briller pas seulement dans les concours universitaires mais aussi dans les différentes compétitions scolaires basées sur les connaissances en Physique.

Et ainsi, durant son parcours au collège Saint Joseph d’Antoura, un apprenant possèdera la base en Physique pour conquérir n’importe quel domaine dans lequel la Physique est une matière principale ou secondaire.

Nous sommes à l’écoute